JOUER – ETUDIER – INTERPRETER en Combrailles, comme si l’on était à Arnstadt

Centré sur J. S. Bach, ce stage, fondé par Helga Schauerte-Maubouet en 2006, a comme vocation de sensibiliser et de former les organistes à l’interprétation rhétorique de la musique de ce grand compositeur :  saisir et comprendre le contenu affectif des choral-préludes à travers la culture allemande tout en se familiarisant avec la réplique de l’instrument dont le jeune Bach fut titulaire.

ACTIVITES :

– Quatre heures de cours par jour, sur l’orgue Delhumeau de Pontaumur (Bach) ainsi que sur l’orgue Rinckenbach (Mendelssohn, Boëllmann, Alain) à l’église Ste-Jeanne-d’Arc à Clérmont-Ferrand
– Auditions d’orgue, assurées par des stagiaires de l’académie   le 9 août à Clermont-Ferrand et le 10 août à Pontaumur
– participation à un concert offert du Festival Bach en Combrailles et la Conférence de Gilles Cantagrel

Bulletin d’inscription 2017

Cliquez sur l’image

Helga Shauerte-Maubouet
Helga Shauerte-Maubouet

De par ses concerts, ses enregistrements discographiques (une trentaine de CD parmi lesquels l’intégrale de l’œuvre pour orgue de Dietrich Buxtehude, de Jehan Alain, de Bach (en cours), portraits de Boëllmann, Buttstett, Corrette, Dubois, Langlais, Reger, Walther) et ses ouvrages de musicologie (une trentaine de partitions), Helga Schauerte est considérée comme « l’une des meilleures organistes actuelles et l’une des rares à honorer le noble titre d’interprète »(Piano Magazine n° 42/2004). Outre le toucher très précis et très maîtrisé, ce sont l’intériorité et la clarté de la pensée qui constituent ses grandes forces musicales. Selon la critique internationale elle appartient à cette rare catégorie d’interprètes « créatifs » qui abordent les œuvres avec une réelle conception.

Helga Schauerte devant l'orgue de PontaumurTitulaire des orgues de l’église évangélique allemande de Paris, professeur d’orgue au conservatoire du 9e arr., et à l’EMFA de Saint-Cloud, elle poursuit une brillante carrière de concertiste  en Europe, aux Etats-Unis  et en Russie (conférence, master-class, membre de jury dans de nombreux festivals internationaux). Elle participe à plusieurs enregistrements radiophoniques et ou télévisés en France, Allemagne, Belgique, Suisse, Danemark, aux USA et en Russie. En 2006, elle fonde à Pontaumur en Auvergne une académie d’orgue annuelle consacrée à J. S. Bach.

Son itinéraire artistique est guidé par deux axes principaux : être au point de rencontre des musiques allemande et française et mieux faire  connaître l’œuvre de Jehan Alain, dont elle rédige le premier ouvrage en allemand (trad. fr. publiée par Les Amis de l’Orgue). En 1987, elle découvre et se porte acquéreur d’une quarantaine d’autographes musicaux de ce compositeur, de lettres et de photos qu’elle expose régulièrement (Bibliothèque Nationale de France, 1990).

Elle est invitée à participer à la nouvelle édition du MGG ainsi qu’à la rédaction du livre Handbuch Orgelmusik (Bärenreiter) et publie des articles dans Ars organi, L’Orgue, Organ, Organists’ Review, The American Organist, The Diapason, Musik und Kirche, Musik und Gottesdienst, Arte organistica, Ostinato rigore. Elle a édité en partitions Urtext chez Bärenreiter l’œuvre d’orgue complète de Léon Boëllmann (5 volumes), de Théodore Dubois (6 volumes), de Louis Vierne (14 volumes) et de Jehan Alain (3 volumes) ainsi que des œuvres vocales de Marc-Antoine Charpentier (Te Deum H.146 &148, Messe de Minuit).

Premier concert à dix ans, titulaire des orgues historiques de Lennestadt à treize ans, Helga Schauerte termine ses études en Allemagne avec les diplômes d’Etat de musique, de concertiste, de direction chorale, de pédagogie et de philosophie. Disciple de Viktor Lukas, Premier Prix d’orgue chez Marie-Claire Alain, Jean Langlais lui confie la création de plusieurs de ses œuvres, dont l’une lui est dédiée.

La qualité de son parcours est récompensée en 1987 par le prix culturel OLPE. Depuis 1990, sa biographie a été incluse dans The International Who’s Who in Music, et elle a été choisie pour figurer dans 2000 Outstanding Musicians of the 20th Century.

Elle est chevalier de l’Ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne et, en France, chevalier des Arts et Lettres.

Site web d’Helga Schauerte-Maubouet