Cameron Richardson-Eames

SOLISTE

JEUDI 11 AOUT 16H

Cameron Richardson-Eames

Cameron Richardson-Eames

Récital de piano

OEuvres de J. S. Bach et D. Shostakovich

Bach, revu par Busoni
J.S. Bach, Sshostakovich

Né d’une mère allemande et d’un père italien, tout deux musiciens, Feruccio Busoni est vite acclamé comme un enfant prodige du piano. Il se perfectionne en composition auprès de Max Reger. Cette double culture européenne favorise sa curiosité artistique et son goût pour les découvertes culturelles et esthétiques. Il vit en Italie, en Autriche et en Allemagne. Il enseigne à Moscou, Helsinki, Boston, puis s’installe définitivement à Berlin. Sa culture latino anglo-saxonne devient ainsi cosmopolite.

Lorsque l’on examine le catalogue des œuvres de Busoni, on s’aperçoit que les trois quarts de sa production font référence à d’autres compositeurs : outre 7 volumes de transcriptions consacrées à Bach, il revisite Mozart, Cramer, Beethoven, Schubert, Novacek, Chopin, Liszt, Paganini, Mendelssohn, Brahms, Gade, Goldmark, Wagner, et même Schoenberg. Véritable visionnaire, il déclare que «la musique est née libre et qu’elle doit constamment s’affranchir des limites imposées par les instruments dont on dispose».

A cheval entre le XIXe et le XXe, Busoni est surtout connu comme arrangeur au piano pour lequel il adapte de nombreuses œuvres de Bach, notamment des pièces pour orgue. Loin d’être des réécritures scientifiquement fidèles à l’original, ces transcriptions sont l’occasion d’apporter sa touche personnelle. Œuvre emblématique de la littérature pour violon solo, la chaconne de Bach a suscité bien des engouements pour se l’approprier, au piano notamment. Schumann (1810-1856) et Mendelssohn (1809-1847) réalisent un accompagnement de piano sans toucher à la partie de violon. On connaît aussi la version de Johannes Brahms de 1870 pour la main gauche dans laquelle le jeu du violon, instrument couramment monodique et exceptionnellement polyphonique, s’adapte parfaitement au jeu pianistique d’une seule main. Brahms se contente de transposer la totalité des variations à l’octave inférieure en respectant scrupuleusement l’alternance de jeu monodique et polyphonique. Aucun son n’est ajouté ni retiré. Quant à la transcription de Busoni, elle apparaît en 1897.

 

PROGRAMME :

J.S. Bach (1685-1750) :

Partita n° 2 en do mineur, BWV 826

“Wachet auf, ruft uns die Stimme”, BWV 645, arr. Busoni

Toccata en do majeur (Prélude, Intermezzo et Fugue), BWV 564, arr. Busoni

Shostakovich (1906-1975):

Prélude et Fugue No. 7 en La majeur

J.S. Bach (1685-1750) :

Chaconne, extraite de la Partita No. 2 en ré minor, BWV 1004, arr. Busoni

BIOGRAPHIE

Cameron Richardson-Eames – piano

Cameron Richardson-Eames a étudié le piano à la Royal Academy of Music de Londres, le Royal Northern College of Music et à l’Université de Cambridge, où il a été membre de l’illustre chœur de la Chapelle de Trinity College. Cameron Richardson-Eames a donné des récitals au Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis, sur des scènes telles que le Wigmore Hall, le Royal Festival Hall, St Martin in the Fields, Piccadilly St James et le Festival International de Piano à Athènes. Il a donné des premières mondiales d’œuvres pour piano récemment découvertes de Benjamin Britten, en collaboration avec la Fondation Britten-Pears.

Chef de chant demandé, il consacre une grande partie de son temps à l’accompagnement de chanteurs, mais est aussi très actif en musique de chambre. Dans ce domaine, il est lauréat du concours Dame Ruth Railton à la Royal Academy of Music. Cameron est accompagnateur à l’Académie d’été d’Abingdon.