Emmanuelle Cordoliani et Varoujan Doneyan

SPECTACLE MUSICAL

MARDI 9 AOUT 16H

Emmanuelle Cordoliani et Varoujan Doneyan

Emmanuelle Cordoliani, comédienne et
Varoujan Doneyan, violon

L’Ascension du Mont Ventoux, texte de Pétrarque

Partita en ré mineur BWV 1004 de J. S. Bach

L’Ascension du Mont Ventoux, Partita BWV 1004
Texte de Pétrarque & Bach

L’Ascension au Mont Ventoux de Pétrarque est un voyage initiatique d’un jour, où se pose la question de l’élévation de l’âme en même temps que celle du corps. Au retour de la grande marche, Pétrarque en peu de mots en rend compte dans une lettre à son confesseur resté en Italie. 

Bach a composé une grande partie de son œuvre pour violon après la mort de sa femme. Une œuvre tourmentée en forme de questions incessantes et irrésolues. Un cheminement dans le sombre. La deuxième partita est peut-être un tombeau pour Maria Barbara, sa première femme. 

La solitude intense de la réflexion intime ne se fait bien entendre qu’à plusieurs. Pétrarque marche avec son frère qui toujours le devance, l’encourage, le précède, le moque et l’attend. Voix et violon, pareillement s’accompagnent en s’alternant, dans la vertigineuse intériorité de ces voyages. 

Et lors, Bach et Pétrarque s’écoutant, s’ouvrant, s’éclairant l’un l’autre, échangeant leurs point de vue et leurs cartes de grands randonneurs de l’âme, cela va tout seul. Cette ascension en ré mineur est le croisement de nos cheminements. Une manière de faire ensemble un bout de route. Sinueuse, surprenante, toujours nouvelle sous la lumière changeante du temps qui passe. 

Programme :

Texte de Pétrarque & Bach

BIOGRAPHIES 

Emmanuelle Cordoliani – comédienne

À sa sortie du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Emmanuelle Cordoliani est cooptée dans l’aventure de l’Institut Nomade de la Mise en scène. Rapidement transfuge du Théâtre vers l’Opéra, sa préférence reste aux répertoires rares et aux projets atypiques, entremêlant texte et musique, qu’elle imagine dans le cadre de sa compagnie CAFÉ EUROPA. 

Cet exil choisit la porte de l’enseignement (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Sciences- Po, Institut Français…) et vers la médiation culturelle (Ensemble intercontemporain, Orchestre de Paris…). À l’invitation des Festivals d’Aix en Provence, de l’Empéri, Mens Alors ! et Sevicq Brezice, elle approfondit un travail de création en compagnie d’instrumentistes, à la fois en qualité de dramaturge et d’interprète.

Emmanuelle Cordoliani est lauréate de la Bourse Beaumarchais-SACD 2012 pour le livret de La Jeune Fille sans Mains. Elle est la fondatrice et le community manager du groupe Facebook Une certaine dose de poésie.

 

Varoujan Doneyan – violon

Passionné d’art et de littérature, Varoujan Doneyan aime naviguer entre différents styles de musique, et faire dialoguer plusieurs formes d’arts, comme la poésie et la musique, la photographie et la musique…

Né en 1986, il débute le violon avec Agnès Thaureau, puis Anne-Marie Morin, avant d’entrer au CNSMDP dans la classe de Boris Garlitsky. Il bénéficiera également des conseils de Vladimir Mendelssohn et Marc Coppey, en musique de chambre.

Il étudie ensuite à la Musikhochschule de Freiburg avec Rainer Kussmaul, puis consacre deux ans à l’étude de la musique ancienne dans la classe de Mira Glodeanu au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Varoujan Doneyan se produit régulièrement au sein d’ensemble tels que le Freiburger Barockorchester, Pygmalion, Les Ombres, Les Inventions, et comme violon solo du Ludovice Ensemble.