Orchestre d'Auvergne & Amel Brahim-Djelloul, dir. Patrick Ayrton

Pour l’ouverture de la vingtième édition, l’année dernière, c’est au Théâtre de Châtel-Guyon que nous aurions dû débuter le festival. Mais une inondation des locaux techniques, nous obligea à délocaliser le concert in extremis dans le gymnase de Châtel-Guyon. Partie remise donc… et nous retrouvons par bonheur ce magnifique théâtre. Ce concert sera l’occasion d’une première participation du Chœur des stagiaires du festival, dans la petite Messe brève Saint Jean de Dieu de Haydn. Dans la famille Bach nous convoquerons le cousin Johann Bernard, qui laisse peu d’œuvres mais d’une rare qualité, dont quatre Suites dans le style français ; et enfin le fils bien connu Carl-Philipp-Emmanuel. Avec Carl-Philipp-Emmanuel Bach nous sentons à quel point le langage musical est en pleine mutation pour s’épanouir dans les œuvres de Haydn ou Mozart.